Après différents projets comme seuls on peut en voir sur internet, qui mettent à contribution l'internaute en ayant le double avantage de ne pas lui prendre beaucoup de temps ni lui demander un grand investissement, et de soulager sa conscience à peu de frais (et bien souvent, lui évitant du même coup de s'impliquer véritablement dans quelque réalité sociale que ce soit), voila donc le World jump day (apparemment ça a fait le tour du net, je viens juste de l'apprendre).

A mi-chemin entre le teasing et le flash-mob à échelle planétaire, il s'agit de réunir un grand nombre de personnes et de les faire sauter toutes en même temps afin de faire dévier la planète de son orbite. En direct du site, on peut lire [traduit] : si plus de 600 millions de personnes se mettaient à sauter simultanément du même côté de la planète, celle-ci pourrait changer d'orbite. Et, en s'éloignant du Soleil, elle ralentirait le réchauffement climatique...
Oui, c'est ridicule : allez donc sur le site, dont voici le lien...
Ne croyant pas plus à ce projet qu'à l'idée selon laquelle on peut sauver un enfant leucémique, retrouver une jeune fille disparue ou sauver une princesse du Congo grâce à une chaine de mails, je propose quant à moi le concept de la journée cassoulet. L'idée consiste, afin de lutter contre le trou de la couche d'ozone, à ce que 600 millions de personnes, le ventre rempli de haricots, flatulent gaiement de concert en un jour, une heure, et une seconde donnée...
Ne me remerciez pas, la postérité -et les amis du bon goût- reconnaîtra ma contribution à la sauvegarde de la planète...





Surlignez la bande ci-dessous pour plus de précisions... :

Bon, au cours de la rédaction de mon billet, j'ai découvert quelques autres infos, qui font plutôt plaisir. Je n'ai pas remanié mon billet, mais allez donc faire un tour sur ce lien pour plus de précisions. Ainsi, tout s'éclaire... Plus de deux cent millions de personnes ont laissé leur mail au site pour être prévenus de quand ils devraient tous en coeur faire un bond! Marrant en tous les cas, de voir à quel point, au même titre que les différentes chaînes de mails, jouer sur la bonne conscience des gens -écolo ici, téléthon et autres enfoirés ailleurs- les mènent à croire bien des conneries...