generique.jpg



Depuis un petit moment j'avais envie de faire quelque chose sur les génériques de série -voire de film-, chose dont la composition exige un travail très particulier, puisqu'il faut à la fois refléter l'univers de l'œuvre que l'on va visionner ensuite (il a donc une fonction introductive), relever un bout de jupon sur ce qui est censé lui succéder, mais il doit également en quelque sorte se suffire à lui-même, constituer un tout, une unité relativement autarcique (et dans cette mesure là il possède une dimension artistique autonome). Bref, il s'agit là de tout un art, qui implique à la fois de mêler le sens de la métaphore (puisqu'il s'agit de donner à voir des images qui ne sont souvent pas même tirées de la série ou du film eux-mêmes, mais qui pourtant les reflètent ou en donnent une illustration paradigmatique), ainsi qu'un feeling bien pesé de la suggestion. Pis encore, la difficulté est redoublée dans le cas du générique de série, dans la mesure où tout en étant unique, il doit pourtant introduire à tous les épisodes, soit correspondre à la tonalité globale de la série. Bref, un bel exemple d'unité dans la diversité.

Aussi, par cette espèce de double dimension qui le porte à la fois à être au service d'autre chose que lui-même, et dans le même temps de conserver une relative autonomie, ça me semblait intéressant de s'arrêter un peu dessus. J'avais prévu de faire quelque chose uniquement sur les générique de série, initialement, parce que je me disais qu'a priori c'est dans ce cadre là que ceux-ci sont les plus travaillés, de par les contraintes propres au format, dont la répétitivité de nature implique que soient créés des gimmicks, formules dont on peut se souvenir facilement et qui constituent comme une signature de la série (la musique, à ce titre, est encore plus parlante. Ce n'est d'ailleurs pas étonnant que son rôle soit éminent dans ce moment particulier). Or, j'ai rapidement pensé à certains génériques de film que j'avais également trouvé très beaux, et ni une ni deux, au diable les varices, je me suis donc décidé à inclure ici un générique de long-métrage. La liste de tout cela n'est bien évidemment pas exhaustive, et je serais ravi que l'on me signale ceux que j'aurais pu oublier, ou qu'on m'en fasse découvrir de nouveaux. J'ai mis ici ceux qui m'avaient le plus frappés, et qui pour cette raison me sont immédiatement venus à l'esprit...