paranoia.jpg



J'avais commencé à faire un billet sur la moralité ou l'amoralité de la main de Thierry Henry. Mais une discussion m'a donné l'occasion d'écrire quelque chose sur la question des théories du complot, au sens large. J'imagine que bon nombre d'articles, de thèses ou d'ouvrages ont été écrit sur ce sujet, dans le cadre de la sociologie des légendes urbaines, de la psychologie sociale de la paranoïa, etc... Et j'avoue humblement que je ne les connais pas (enfin, pas très bien).

Ce que j'aimerais faire ici, c'est proposer une approche philosophique de la chose, qui invoque un certain nombre de ces courants, mais en se limitant toutefois à repérer des éléments structurels qui fonctionnent à chaque fois qu'un discours du type "on nous cache tout, on nous dit rien" est énoncé. Philosophique au sens où je m’attacherai surtout à repérer des structures argumentatives communes, et à montrer leur faiblesse rationnelle.